Fashion Shows
image card

SS 2019 Menswear

prnux_go_to_close
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
image Gallery zoom
/

Un Espace Cartésien

Pour le défilé Printemps/Été 2019, AMO met en scène un retour aux basiques avec une installation sophistiquée qui place la mode au premier plan en remettant en question la pratique récente consistant à contextualiser les collections au travers des espaces défilé.

L’imperfection brute du lieu choisi Via Fogazzaro, à Milan, est contrebalancée par la précision cartésienne de la scène, qui souligne l’élégance industrielle de l’espace. La pièce est traitée comme un chantier architectural qui contrôle la dynamique du défilé: une grille définit les espaces occupés par les invités, tandis que quatre trajectoires différentes sont laissées vides pour permettre aux mannequins de traverser la salle dans sa longueur, créant une disposition stricte en série.

Un motif géométrique envahit la pièce, manifestation des principes qui régissent la chorégraphie du défilé. Des nombres et des symboles définissent la position exacte des acteurs dans l’espace, évoquant les coordonnées géographiques de régions reculées.

Pour parachever la scène, des bancs gonflables signés Verner Panton, réédition exclusive de l’accessoire des années 1960 produite par VERPAN pour PRADA, ont été choisis pour leur style contemporain, leur légèreté et leur transparence. L’ensemble de la salle est couvert de draps translucides en vue de créer une installation qui disparaît à la faible lumière de rares sources lumineuses, donnant à la pièce une ambiance psychédélique et mystérieuse.

Crédit: AMO

image card