Special Projects

36e Édition de L’america’s Cup présentée par PRADA

Pour remporter la 36e édition de l’America’s Cup by Prada, vous devez d’abord remporter la Prada Cup

La 36e édition de l’America’s Cup, plus ancienne compétition sportive au monde et événement le plus important du monde de la voile, a accueilli Prada en tant que sponsor en titre, évolution logique de l’implication extraordinaire de la maison dans l’univers de la voile.

L’événement s’est tenu à Auckland en Nouvelle Zélande à partir du 10 mars. Le defender, Emirates Team New Zealand, a défendu son titre avec succès en battant le challenger, Luna Rossa Prada Pirelli. Luna Rossa Prada Pirelli, INEOS TEAM UK et New York Yacht Club American Magic se sont affrontés pendant la PRADA Cup, la série de match races précédant la finale. 

Découvrez toutes les phases de la 36e édition de l’America’s Cup.

La Prada Cup

La PRADA Cup est une série de courses éliminatoires permettant de désigner le challenger : le vainqueur gagne le droit de défier le defender et tenant du titre de l’America’s Cup, Emirates Team New Zealand, lors d’une phase finale composée de treize manches. Luna Rossa Prada Pirelli, vainqueur de la PRADA Cup, affrontera ainsi Emirates Team New Zealand à partir du 10 mars 2021. 

Le trophée de la PRADA Cup, fabriqué à la main par l’un des meilleurs orfèvres de Florence, a été créé par le designer Marc Newson, à la renommée internationale. Il est conservé dans un luxueux étui en cuir Saffiano. Confectionné à la main par des experts du cuir dans les ateliers de la maison, il s’inspire des élégantes malles de bateau produites par Prada au cours du siècle dernier.

Les meilleures équipes de voile au monde

Luna Rossa Prada Pirelli et Emirates Team New Zealand sont les deux équipes possédant la tradition la plus longue dans l’histoire de l’America’s Cup. Elles se sont toutes deux développées au fil des années et se sont déjà affrontées à plusieurs reprises : la première fois, c’était en 2000, lorsque Luna Rossa a participé à la finale de la 30e édition de l’America’s Cup ; en 2007 et en 2013, elles se sont à nouveau rencontrées lors de la finale des challengers. 

EMIRATES TEAM NEW ZEALAND (NZL) 
Emirates Team New Zealand représente le Royal New Zealand Yacht Squadron et est l’actuel defender de l’America’s Cup. L’équipe néo-zélandaise a remporté quatre fois le trophée : en 1995 et 2017 en tant que challenger, et en 2000 et 2021 en tant que defender. Team New Zealand a remporté la série éliminatoire des challengers à quatre reprises (1995, 2007, 2013 et 2017). 

LUNA ROSSA PRADA PIRELLI TEAM (ITA) Luna Rossa Prada Pirelli est l’équipe italienne qui a représenté le « Circolo della Vela Sicilia » Yacht Club lors du challenge de cette 36e édition de l’America’s Cup, présentée par PRADA. Créée en 1997, l’équipe a remporté la série éliminatoire des challengers à ses débuts lors de l’édition 1999/2000 avant d’aller affronter le defender, Team New Zealand, lors de la 30e édition de l’America’s Cup. L’équipe a participé aux éditions 2003, 2007, 2013 et 2021 de l’America’s Cup, se qualifiant pour la finale de la série éliminatoire des challengers lors de quatre des cinq campagnes disputées. 

L’AC75 :
le monocoque qui avait des ailes

L’AC75 marque le début d’une nouvelle ère fascinante dans l’America’s Cup : une vision moderne et audacieuse des yachts de course monocoques à foils haute performance. L’AC75 est un navire de 23 mètres de long aux performances extraordinaires, capable de naviguer au-dessus de l’eau à l’aide de ses ailerons mobiles latéraux appelés foils. Il peut atteindre une vitesse de 50 nœuds, soit près de 100 km/h, grâce à un plan de voilure « soft wing » innovant. Le système se compose de deux grand-voiles hissées en parallèle, à l’intérieur desquelles sont insérées les commandes de la forme de la voile. Il offre ainsi une efficacité égale à celle d’une voile rigide, mais aussi facile à utiliser et à manipuler qu’une voile traditionnelle.

Histoire de
l’America’s Cup

Événement important dans l’histoire de la voile, l’America’s Cup s’est tenue pour la première fois en 1851, ce qui en fait le plus ancien trophée sportif au monde, précédant les Jeux olympiques de 45 ans.