Fashion Shows

Prêt-à-porter
Femme P/É 2022

La séduction, mise à nu

La séduction par la réduction. Pour la collection Prada Printemps/Été 2022, les directeurs de la création Miuccia Prada et Raf Simons abordent les notions de séduction et d’expression de la sexualité au travers des vêtements. Un processus de mise à nu qui mène inévitablement au corps, mis en valeur et exposé.

La collection

Les antécédents des vêtements sont étudiés et remis en contexte. Des éléments retracent les idées et les contours de tenues : le souvenir d’une traîne, les baleines d’un corset, la courbe d’un soutien-gorge. Dépouiller pour ne conserver que l’essentiel. Leur structure est intrinsèquement liée au corps, et par conséquent à la séduction. Une empreinte du passé façonne toujours notre présent. Tel(le) l’ombre ou le souvenir du vêtements, les baleines cousues et les lacets de corsets forment de nouvelles pièces, se détachant du corps au lieu de le contenir, laissant la peau dénudée en dessous.

La notion de traîne est réduite au mouvement spontané de la soie. Chaque vêtement nie les restrictions traditionnelles qui lui sont associées ; elles sont réévaluées, repensées, défiées. Le corps est libéré. Le vocabulaire de l’élégance des tenues de soirée s’exprime ici dans une garde-robe complète et se concrétise dans des contextes inattendus avec le satin double ou la dentelle écarlate. En changeant de point de vue, le sens de ces signes est remis en question. Le fantasme inhérent aux tenues de soirée est contrebalancé par la réalité du quotidien.