Fermer
  • Fermer

    ou

    or

    Mot de passe oublié

    Nous vous enverrons immédiatement un email avec un lien et un code de sécurité pour changer votre mot de passe.

    Je vous remercie

    Merci de consulter vos emails

    Vous n’avez pas de compte
    Connecté en tant que:
    Profil Utilisateur
  • Wishlist
  • Fermer
    Panier
    Total

Identifiant

Connectez-vous ou créez un compte pour ajouter l’article à votre wishlist

ou

or

Mot de passe oublié

Nous vous enverrons immédiatement un email avec un lien et un code de sécurité pour changer votre mot de passe.

Je vous remercie

Merci de consulter vos emails

Vous n’avez pas de compte

Voulez-vous changer
le pays du magasin?

Cher client, nous avons remarqué que vous vous connectez à notre Belgio site. Nous recommandons le magasin de la site pour la meilleure expérience

Passer à la
Projets Spéciaux

The Postman Dreams

Prada présente The Postman Dreams, une série de cinq courts-métrages humoristiques d’Autumn de Wilde, l’une des réalisatrices américaines les plus imaginatives, qui met en scène le sac Galleria de Prada.

Le cinéma est aujourd’hui un terrain de jeu pour explorer la comédie et l’obsession. Ce nouveau format court, qui permet de visionner les cinq films sous la forme d’une série et dans n’importe quel ordre, est une nouvelle approche des films Prada.

Nous entrons dans une nouvelle réalité spectaculaire, où toute notion de temps et d’espace disparaît, et où fiction et réalité se dissocient. Le facteur est une métaphore de la communication personnelle dans un monde dominé par les e-mails, tandis que The Blasting Company, un nouveau groupe gipsy créé par les frères Justin et Josh Petrojvic, joue un rôle stratégique en favorisant une ambiance inattendue, évoquant la communauté et les déplacements. La musique vient renforcer la sensation surréaliste d’époques et de genres multiples, le tout malicieusement moulé dans l’œuvre d’art savamment élaborée par Wilde.

the postman

OFF
OFF

Tout commence par un rêve. Lassé de dormir au pied d’une montagne de colis en papier marron attendant d’être livrés, un modeste facteur – un homme ordinaire dans un cadre extraordinaire – glisse dans un univers onirique et devient le protagoniste de ses propres rêves.

Coulisses

OFF
OFF
the makeout

OFF
OFF

Le sac Sound est une métaphore du désir, un intrus embarqué dans une course-poursuite amoureuse dans une cage d’escalier intime, où l’on ne sait plus très bien si la proie est la femme ou son sac à main souple.

Coulisses

OFF
OFF
the battlefield

OFF
OFF

Le sac Galleria est le théâtre d’une bataille chimérique, une invention tirée de l’imaginaire des enfants, au cours de laquelle de Wilde tranche l’accessoire en deux. Les détails intérieurs exceptionnels du sac, rarement connus sauf des artisans qui en sont à l’origine, sont mis à jour à mesure que le sac devient le théâtre d’une obsession enfantine.

Coulisses

OFF
OFF
the tree

OFF
OFF

Les branches magiques de l’arbre éponyme sont chargées de sacs Galleria rouge pomme, prêts à être cueillis par un motard débarquant sur une moto Prada personnalisée. Un monde fantastique d’humour et d’élégance dégage un sens du luxe peu conventionnel.

Coulisses

OFF
OFF
the laundromat

OFF
OFF

Une overdose de Formica couleur bonbon et une pin-up d’âge moyen, jouée par Ellen Jamison, qui nous offre un élégant strip-tease. De Wilde n’a pas peur de saturer nos sens. Le sac Galleria occupe silencieusement le premier plan, sa présence alimente le récit, son allure emblématique est impossible à ignorer.

Coulisses

OFF
OFF